Mon-sommeil.com

Bien dormir pour mieux vivre

Mon-sommeil.com - Bien dormir pour mieux vivre

Sommeil polyphasique

Sommeil-polyphasiqueLe sommeil polyphasique est une méthode de repos dans lequel le temps de sommeil d’une journée est réparti en plusieurs périodes au lieu d’être regroupé en une « nuit » (sommeil monophasique)
Le principe de base du sommeil polyphasique consiste à augmenter le temps de sommeil paradoxal , stade largement responsable des effets de récupération mentale.
Les dormeurs « classiques » ont tout au plus une ou deux heures de sommeil paradoxal par nuit. Pour récolter les bienfaits du sommeil polyphasique, il faut que le sommeil paradoxal représente le plus fort pourcentage du sommeil total.
Vous avez en fait le choix entre six bonnes méthodes.
La première, le sommeil monophasique, est celle que vous pratiquez depuis votre naissance.
Les cinq autres sont pour le moins un peu plus originales.
Avec le sommeil monophasique, vous dormez pendant huit heures et vous avez deux heures de bon sommeil paradoxal. C’est le rythme de la plupart des gens et cela signifie, pour les adeptes du sommeil polyphasique, qu’environ cinq heures par nuit sont perdues dans une perte de conscience inutile.
Des formes de sommeil polyphasique ont été conçues pour les personnes dont les activités exigent des périodes de vigilance rapprochées (militaires, navigateurs solitaires etc.).
Il existe cinq méthodes de sommeil polyphasique, tournant toutes autour de siestes de vingt minutes réparties tout au long de la journée et, dans certains cas, de deux heures de sommeil de base par nuit.
La plus simple est la méthode « Siesta », qui comprend seulement une sieste par jour et une grosse portion de sommeil durant la nuit. Fait remarquable, cette simple sieste dans la journée réduit d’un peu plus d’une heure le besoin quotidien total de sommeil.
La méthode Everyman est simplement une échelle qui propose différentes combinaisons de siestes et de sommeil de base. La quantité de sommeil total par jour est radicalement diminuée avec chaque sieste supplémentaire.
La méthode Uberman, inventée par Pure Doxyk, se compose de six siestes de vingt minutes, sans sommeil de base avec un total de deux heures de sommeil.
Ce qui demande une très grande rigueur concernant les horaires.
Vous ne pouvez pas reporter une sieste de plus de deux heures dans les méthodes Everyman et vous devez les effectuer avec une tolérance d’horaire de plus ou moins trente minutes dans la méthode Uberman.
Si vous manquez une sieste, tout le cycle est perturbé et vous vous sentirez épuisé pendant des jours.
Il est vrai que la rigueur de cet emploi du temps rend la plupart de ces méthodes irréalistes pour les personnes ayant des horaires de travail standard.

Catégorie : Fatigue