Mon-sommeil.com

Bien dormir pour mieux vivre

Mon-sommeil.com - Bien dormir pour mieux vivre

Apnée du sommeil appareillage

Apnée du sommeil et appareillage

Les apnées du sommeil sont définies par des arrêts répétés de la respiration au cours du sommeil. Ces pauses respiratoires résultent le plus souvent d’un blocage au passage de l’air dans les voies aériennes supérieures, on parle alors d’apnées « obstructives ». Elles sont pathologiques lorsqu’elles durent plus de 10 secondes.

Les apnées peuvent survenir des centaines de fois au cours de la nuit, entraînant une baisse d’oxygénation du sang. On parle de « syndrome d’apnées du sommeil » lorsque ces évènements surviennent plus de 5 fois par heure au cours du sommeil.
Si les épisodes d’apnées sont nombreux, le sommeil n’est plus reposant. Le cœur travaille plus pour mobiliser toutes les réserves en oxygène. Le réveil matinal est alors difficile, avec une sensation de fatigue dès le lever, une somnolence excessive la journée, accompagnée de difficultés de concentration et de troubles de la mémoire.

Environ 2 à 4% de la population générale souffre d’un syndrome d’apnées du sommeil. En général, les hommes sont plus touchés que les femmes.
80% des personnes ayant une hypertension artérielle présentent un syndrome d’apnées du sommeil ainsi que 77% de personnes ayant une obésité majeure, 50% des personnes avec une insuffisance cardiaque et 1/3 des patients diabétiques.

Il existe 4 signes évocateurs d’un syndrome d’apnées du sommeil :
– un ronflement bruyant
– des pauses respiratoires
– des réveils nocturnes avec une sensation d’étouffement
Рdes changements r̩p̩t̩s de position dans le lit.

La personne elle-même ne se rend pas compte qu’elle fait des apnées du sommeil. La plupart du temps, elle n’a même pas conscience de ronfler. En revanche elle perçoit un certain nombre de signes :
Рdes maux de t̻te ou une fatigue au r̩veil
– des sueurs nocturnes
– des levers dans la nuit pour uriner
– une baisse de la libido
– une somnolence diurne
Рdes troubles de la concentration ou de la m̩moire

Certains conseils simples d’hygiène de vie contribuent à améliorer le confort de la personne :

Р̩viter les repas copieux le soir
Р̩viter de se mettre en privation de sommeil
– éviter les somnifères ou l’alcool
Рmaintenir ou r̩duire son poids
Р̩viter la position dorsale. Dormir sur le dos est la position qui favorise le plus les apn̩es

Malheureusement, ces conseils ne suffisent pas à eux seuls à faire disparaître les apnées et il faut y associer un traitement spécifique ou plutôt un appareillage spécifique.
La machine à pression positive continue (PPC) est considérée actuellement comme le traitement de référence.
Il s’agit d’une petite machine qui propulse sous pression l’air ambiant dans les voies respiratoire de façon continue par l’intermédiaire d’un masque facial qui s’applique sur le nez, parfois sur le nez et sur la bouche. La respiration se fait ainsi plus facilement.
Il est important d’utiliser la machine PPC quotidiennement et pendant toute la durée du sommeil. Un minimum de 4h d’utilisation par jour est nécessaire pour obtenir un réel bénéfice du traitement. Evidemment, la mise en place d’un appareil de PPC nécessite une adaptation qui est parfois difficile les 3 premiers mois.
Mais les bénéfices sont immédiats, la disparition des apnées est immédiate, la qualité du sommeil s’améliore. Dès la première utilisation, une réduction de la somnolence diurne et un sommeil beaucoup plus récupérateur sont constatés.

Catégorie : Fatigue