Mon-sommeil.com

Bien dormir pour mieux vivre

Mon-sommeil.com - Bien dormir pour mieux vivre

Les phases du sommeil

train du sommeil

Chaque individu possède une horloge biologique propre qui détermine ses phases d’éveil, de repos et de sommeil tout au long de la journée et surtout toute la nuit.

- Le sommeil lent a une durée de 70 à 90 minutes, il est composé de trois phases qui constituent un cycle de sommeil. Ces cycles se succèdent au rythme de 5 à 6 par nuit.
Le sommeil lent est la 1ère phase pendant laquelle l’activité du cerveau se ralentit progressivement. Elle se déroule en 3 étapes:
 L’endormissement est le moment où l’on s’endort avec le livre en main ou devant la télévision. Normalement cette phase dure poins de 30 minutes, c’est un train qu’il ne faut pas rater pour bien débuter le voyage..et entrer dans le sommeil lent, composé à son tour de 2 stades appelés stade lent léger et stade lent profond.

Le sommeil lent léger: c’est la porte d’entrée vers le sommeil profond; à ce stade on reste sensible aux bruits extérieurs qui peuvent nous réveiller facilement. Même s’il n’apporte pas la même récupération que le sommeil profond, ce stade est reposant et prépare le cerveau à la période de récupération profonde qui va suivre, il représente 50% de la durée totale du sommeil.

Le sommeil lent profond : c’est le grand repos, le corps est sans mouvement, il est difficile d’être réveillé à ce stade; si on l’est, le réveil est désagréable , avec une certaine confusion. Ce sommeil a lieu essentiellement pendant la première moitié de la nuit, et diminue progressivement, c’est pourquoi le moindre bruit  peut nous réveiller dans la 2ème moitié de la nuit. Il représente  environ 1h40 au cours de la nuit.
Seul ce sommeil permet une réparation correcte. C’est en effet grâce à ce sommeil profond que l’on efface la fatigue physique ; c’est aussi à ce moment que le corps sécrète l’hormone de croissance, d’où l’importance du sommeil chez l’enfant.

Le sommeil paradoxal : on l’appelle « paradoxal » car les ondes émises par le cerveau sont rapides, le visage s’anime, la respiration devient irrégulière comme si l’on allait s’éveiller alors que , paradoxalement, le sommeil est très profond à ce stade. Pendant cette phase le cerveau redevient actif, le rythme cardiaque et la respiration s’accélèrent mais tous les muscles sont relâchés, paralysés. Il existe une forte activité du mouvement des yeus (avec les paupières fermées). C’es pendant cette phase que nous rêvons la plupart du temps. Cette phase permet la maturation nerveuse, l’organisation des informations de la journée (programmation et déprogrammation), la mémorisation et les planifications comportementales.
Le sommeil paradoxal représente 20 à 25% du temps total de sommeil, mais sa durée s’allonge au cours des cycles. Au début de la nuit il ne durera que quelques minutes pour atteindre 10 à 15 minutes en fin de nuit. C’est pourquoi on se rappelle souvent des rêves de la deuxième moitié de la nuit et du petit matin.

Catégorie : Sommeil